L’enjeu

La forêt Fairview est le DERNIER espace naturel inaltéré de la région.

Vue aérienne de la forêt, située à l’ouest de Centre d’achat Fairview.
Merci Google maps!

«Une fois qu’il est perdu, une fois que le choix est fait, il est irrévocable»,
a déclaré David Fletcher. «Vous ne pouvez pas le récupérer».
citation extraite d’un article paru dans la Gazette de Montréal, le 18 avril 2021.

De nombreux rapports et débats démontrent que trop d’espaces naturels en milieu urbain sont perdus au profit du développement. Nous devons sauver ce qui nous reste.

Pourquoi ne le faisons-nous pas ?

Lorsqu’en octobre 2020, la corporation Cadillac-Fairview a dévoilé ses plans visant à raser la majorité de la forêt et à construire un développement massif, son message était clair : la nature n’est pas une priorité et la forêt, ainsi que leurs habitants, sont considérés comme n’ayant aucune valeure.

La forêt Fairview est INDISPENSABLE!

Vous remarquez le rouge ? C’est le soleil qui chauffe le béton et l’asphalte,
tandis que le bleu (la forêt) absorbe la chaleur et nous rafraîchit.

Voici un bref aperçu de ce que la forêt Fairview
nous donne librement:

Les arbres séquestrent le carbon et purifient l’air (particulièrement important pour les résidents qui habitent proch de l’autoroute 40;

La forêt agit comme un tampon sonore contre la circulation;

La forêt maintient les températures fraîches lors des journées chaudes alors que les zones environnantes (le béton et l’asphalte) cuisent sous le soleil;

La forêt absorbe la fonte des neiges et l’eau de pluie. Cela joue un rôle important dans la réduction des risques d’inondation;

La forêt est fréquentée par les résidents locaux pour rester connecté à la nature. Elle offre un répit et constitue un sanctuaire pour beaucoup de gens;

La forêt fournit un abri et de la nourriture aux oiseaux et aux canards car ils dépendent des étangs vernaux (qui sont remplis d’êtres étonnants comme des crevettes éphémères et des sphaeriidés!) Sans oublier les buses à épaulettes rouge, les couleuvres brunes (que l’on trouve uniquement dans la région du Grand Montréal) et les renards qui habitent la forêt aussi.

Quelle est la responsabilité de la ville de Pointe-Claire?

De respecter son propre rapport sur le développement durable publié en 2017.
Il y a de nombreux points pertinents, celui-ci en particulier à la page 36.

Secteur 6
Biodiversité Objectif 14: Augmenter les superficies boisées

Bien que la ville soit un territoire très urbanisé, il est nécessaire de veiller à conserver et augmenter les superficies boisées,que ce soit pour le bien-être des citoyens ou pour assurer la pérennité de sa biodiversité .

De plus, elle doit tenir des consultations publiques sur le sort de la forêt Fairview avant de déterminer si elle doit accorder un permis à Cadillac-Fairview pour le projet de développement proposé.